Publié par Alexandre Mpom

République Gabonaise

Office National du Baccalauréat

Philosophie : Baccalauréat 2013

Séries : A1-A2

Durée : 4 heures

Coefficient : 5

 

Le candidat traitera au choix l’un des trois (3) sujets suivants :

Sujet 1 : La qualité d’un discours tient-elle de la quantité des mots ?

Sujet 2 : « Ne sachant rien montrer, les mathématiques s’attachent à savoir tout démontrer. » Expliquez et discutez.

Sujet 3 : Dégagez l’intérêt philosophique du texte suivant en procédant à son étude ordonnée :

« Je suis corps et âme » - ainsi parle l’enfant. Et pourquoi ne parlerait-on pas comme les enfants ? Mais celui qui est éveillé et conscient dit : je suis corps tout entier et rien d’autre chose ; l’âme n’est qu’un mot pour une parcelle du corps. Le corps est un grand système de raison, une multiplicité avec un seul sens, une guerre et une paix, un troupeau et un berger. Instrument de ton corps, telle est aussi ta petite raison que tu appelles esprit, mon frère, petit instrument et petit jouet de ta grande raison. Tu dis « moi » et tu es fier de ce mot. Mais ce qui est plus grand, c’est – ce à quoi tu ne veux pas croire – ton corps et son grand système de raison : il ne dit pas moi, mais il est moi. Ce que les sens éprouvent, ce que reconnaît l’esprit, n’a jamais de fin en soi. Mais les sens et l’esprit voudraient te convaincre qu’ils sont la fin de toute chose : tellement ils sont vains. Les sens et l’esprit ne sont qu’instruments et jouets : derrière eux se trouve encore le soi. Le soi, lui aussi, cherche avec les yeux des sens et il écoute avec les oreilles de l’esprit. Toujours le soi écoute et cherche : il compare, soumet, conquiert et détruit. Il règne, et domine aussi le moi. Derrière tes sentiments et tes pensées, mon frère, se tient un maître plus puissant, un sage inconnu – il s’appelle soi. Il habite ton corps, il est ton corps. Il y a plus de raison dans ton corps que dans ta meilleure sagesse.

Nietzsche

  

La connaissance de la doctrine de l’auteur n’est pas requise. Il faut et il suffit que l’explication rende compte, par la compréhension précise du texte, du problème dont il est question, de la thèse soutenue et de son intérêt philosophique.

Philosophie : Baccalauréat 2013 au Gabon (séries A1-A2)

Savoir Gabon

Téléphone : (+241) 074 79 10 22 / (+241) 060 00 02 60

Mail : savoirgabon@yahoo.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article