Publié par Arnaud N'zassy

 

Une étoile passe

Le soir tombe

Dans le regard d’une grande âme.

Matineux,

Cet éclat de sourire que tu arbores

Tel un phare dans le noir,

Cette lumière qui jaillit

Au fond de ton âme ;

Cette vie pulpeuse que tu partages ;

Cette joie indicible qui te mine.

 

Jamais tu ne rouspètes.

Jamais tu ne te refugies

Sous l’ombre de la paresse.

Jamais Aurel,

Jamais Dassay,

Jamais Bignoumba,

Jamais tu ne désobliges.

Jamais un cœur aussi tendre

N’avait su mettre tout le monde d’accord.

 

Sur les cordes de ton talent,

J’ai écouté sonner

Les douces mélodies d’un esprit fécond.

Sur les cordes de ton talent,

J’ai écouté sonner

Les doux fruits d’une âme charitable.

 

Merci.

Merci pour ces moments.

Merci.

Merci pour ces marques indélébiles

Que tu laisses dans le sillage du Savoir.

 

Merci.

Merci pour cette amitié.

Tu demeures dans mon cœur

Un exemple d’abnégation.

 

Ton collègue,

Ton frère,

Arnaud N’zassy.

 

Aurel Dassay Bignoumba
Aurel Dassay Bignoumba
Aurel Dassay Bignoumba
Aurel Dassay Bignoumba
Aurel Dassay Bignoumba
Aurel Dassay Bignoumba

Aurel Dassay Bignoumba

Allocution des élèves du Lycée Aubin Georges Modjeckou

Mot d’adieu au professeur BIGNOUMBA

Nous avons eu le plaisir et l’honneur de vous avoir comme professeur des Sciences de la Vie et de la Terre durant ces dernières années passées au Lycée Aubin Georges MODJECKOU. Et voilà que la nouvelle de votre départ brutal nous plonge dans une profonde tristesse, mêlé à un sentiment d’injustice en raison du caractère prématuré de votre décès.

Monsieur BIGNOUMBA, la pluie et le vent, loin de vos élèves obligés vous emportent à l’instant et laissent nos peines d’ennuis d’élégante humanité.

La vie est éphémère, mais le souvenir d’un être cher reste. Vous étiez un modèle, un brio inlassable, sinon un guide pour la réussite des élèves que nous sommes.

Un peu de vous continuera à vivre dans chacun de nous. Nous avions assez peu l’occasion de vous rencontrer, mais l’accueil était toujours bienveillant et à l’écoute sincère.

Nous espérons que le temps apaisera notre douleur et fera place aux joies et plaisirs de la vie qui nous attendent grâce aux souvenirs indélébiles laissés par vous.

Nous vous adressons le témoignage de notre profonde tristesse et savons l’intérêt que vous portiez à l’éducation que vous considériez comme un levier pour les plus justes. Avec vous, nous avons appris que toute connaissance, n’est connaissance que lorsqu’elle est partagée.

Nous n’oublierons jamais votre présence à nos côtés lors des excursions au Lac OGUEMOUE, à la Pisciculture de MBOLET et dernièrement au Centre de Recherche Médical de Lambaréné.

Monsieur BIGNOUMBA, vous étiez un enseignant passionné, ouvert à toutes les perspectives scientifiques, qui communiquait son enthousiasme aux apprenants. Exigent envers les autres comme vous l’étiez envers vous-mêmes. Vous saviez cependant porter un regard empreint de bienveillance.

Chaleureux, joyeux, généreux, vous mettiez en œuvre un véritable esprit de travail, vous étiez un homme sur lequel nous savions pouvoir vraiment compter. Vous allez nous manquer cruellement et vous nous manquerez à jamais.

 

 

Allocution du proviseur du Lycée Aubin Georges MODJECKOU

(François d'Assise MESSIE ME NZE)

Excellence Monsieur le Gouverneur de la Province du Moyen-Ogooué ;

Monsieur le Préfet du Département de l’Ogooué et des Lacs ;

Monsieur le Maire de la Commune de Lambaréné ;

Madame la Mairesse du 2ème Arrondissement ;

Madame le Directeur d’Académie Provincial du Moyen-Ogooué ;

Messieurs les Chefs de Services des Forces de Sécurité et de Défense ;

Mesdames et Messieurs, distingués Invités.

 

Nous sommes réunis en ce jour pour rendre un dernier hommage à notre Collègue, Collaborateur, Enseignant, notre frère et enfant BIGNOUMBA Aurel Dassay qui nous a quitté de manière brutale suite à un accident de circulation survenu à Kango le 30 novembre 2020.

Mesdames et Messieurs,

Monsieur BIGNOUMBA Aurel Dassay exerçait au Lycée Aubin Georges MODJECKOU en qualité de Professeur des Sciences de la Vie et de la Terre depuis près de quatre ans.

Ce jeune enseignant qui avait à peine obtenu son poste budgétaire, ne profitera malheureusement pas du fruit de ses efforts.

Professeur plein d’avenir, il a contribué activement pour le peu de temps passé au Lycée Aubin Georges MODJECKOU, au développement intellectuel de nos apprenants et au rayonnement de l’établissement.

Enseignant très volontaire et disponible, il ne ménageait aucun effort quand il fallait aider l’établissement en ce qui concerne certaines tâches administratives.

Il mettait à profit son savoir savant et son savoir être pour avoir participé à la création d’un logiciel de production de bulletins et bien d’autres.

Aurel incarnait en même temps la simplicité et la sagesse. Il nous a marqué par sa sympathie et son comportement loyal envers tous.

En sa qualité de chef de département des Sciences de la Vie et de la Terre, il a su mettre la cohésion entre collègues. Ce qui lui vaut toute notre reconnaissance.

A toi mon fils Aurel Dassay, tu nous laisses avec le cœur meurtri et on n’a pas d’autre choix que d’avoir les larmes aux yeux pour te pleurer, car ne dit-on pas que le pleur est le plus souvent la réponse immédiate aux problèmes qui dépassent l’entendement humain. Ainsi, nos cœurs pleurent l’inconsolable douleur en déposant cette gerbe de fleurs.

Voilà que tu nous quittes pour un monde d’amour et de paix. Au moment où tu quittes ce biotope du donner et du recevoir, nous réalisons combien tes collègues et tes chefs t’aiment.

Nos larmes ne cesseront jamais de couler pour toi, car nous savions compter sur toi quand tu étais parmi nous.

A vous, chers collaborateurs, le départ tragique de notre collègue ne doit pas nous affaiblir, bien au contraire, nous devons continuer l’œuvre laissée par ce dernier et garder le dynamisme et la volonté impulsés qui l’animaient chaque jour.

Que la solidarité continue de régner entre vous et demeure à jamais comme vous avez toujours su le montrer. Tous ensemble derrière la famille du disparu, une famille à qui nous adressons nos sincères condoléances. Qu’elle trouve la force et le courage d’apprendre à vivre désormais sans lui.

Monsieur BIGNOUMBA, nous te disons au revoir, que l’Eternel puisse t’accueillir dans sa demeure.

Nous savons que nous aussi un jour, te retrouverons car c’est un passage obligé pour tout être humain.

Copyright © Savoir Gabon. 2021. Tous droits réservés !

Hommage à Aurel Dassay Bignoumba (professeur des Sciences de la Vie et de la Terre au Lycée Aubin Georges Modjeckou)

Savoir Gabon

Téléphone : (+241) 074 79 10 22 / (+241) 060 00 02 60

Mail : savoirgabon@yahoo.com

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Marina Makaya 11/01/2021 19:40

Merci pour ce bel hommage Aurel nous ne t'oublierons jamais. Que le Seigneur t'accueille dan sa demeure repose en paix frère ????️????????️????

Ntsame Allogo Chancia 09/01/2021 19:22

Merci à toi Arnaud pour cet article, je suis très émue. Merci, merci !!

Arnaud N'zassy 26/03/2021 22:08

C'était un grand homme.